Autres dossiers

Focus sur un effet instrumental

Le glissando au trombone

et au trombone basse

 

 

     Le glissando est un effet incontournable du trombone. Si son principe est intuitif, ses limites ne sont pas forcément évidentes, et encore moins lorsqu'il s'agit du trombone basse !

     Afin d'enlever tous les doutes sur cette question, je vous propose de commencer par un rappel sur le fonctionnement du trombone, puis d'étudier les spécificités du trombone basse afin de pouvoir conclure sur l'étendue des possibilité de glissandos de ces instruments.

     Si vous avez des doutes à propos des harmoniques au cours de la lecture, laissez-vous guider en parallèle par cet article. J'utilise pour convention la fondamentale comme harmonique de rang 1.

     Les plus pressés d'entre vous peuvent directement télécharger la liste exhaustive des glissandos au trombone et au trombone basse avec les indications de valves en bas de page.

 

Comment le tromboniste maîtrise-t-il la hauteur du son ?

     Le tromboniste doit équilibrer deux paramètres afin de choisir la hauteur du son qu'il produit :

  • la longueur du tuyau, par le contrôle de la coulisse et des valves

  • le rang d'harmonique qu'il fait résonner dans ce tuyau par un travail de l'embouchure et du souffle

     Le trombone ténor est dit accordé en si bémol. Cela signifie qu'en "première position", lorsque la coulisse est dans sa position la plus courte, la fondamentale du tuyau et son harmonique de rang 2 sont des si bémols.

     Le trou dans la tessiture entre le la dièse et le mi grave ne vous aura pas échappé. Les notes situées dans l'extrême grave sont appelées "notes pédales" et correspondent au mode fondamental du tuyau. Leur timbre est particulier, leur émission est difficile et fatigante. Elles sont souvent considérées hors tessiture.

     Pour quitter la première position, le tromboniste n'a qu'une option : allonger la coulisse, ce qui aura pour effet d'abaisser le son. Un demi-ton plus bas, il sera sur la deuxième position, un ton plus bas sur la troisième... jusqu'à la septième position, 6 demi-tons plus bas donc, à une quarte augmentée ou une quinte diminuée de la première position.

     L'ensemble des harmoniques se trouve ainsi transposé demi-ton par demi-ton. Cette tablature exhaustive du trombone ténor vous indique en gras le rang d'harmonique et en italique la position. Les trombonistes préfèreront jouer sur des positions courtes avec des rangs d'harmoniques plus bas.

Les différentes sourdines

 

     Il existe de nombreuses sourdines différentes. Voici une présentation de six d'entre elles sur un même extrait joué à l'alto.

     La plupart des sourdines ont une utilisation principale traditionnelle, mais toutes les sourdines peuvent être utilisées dans toutes les conditions. L'intérêt de cet article est de vous permettre d'aller plus loin dans l'utilisation des sourdines au moment de la composition et de l'orchestration : ne vous limitez pas nécessairement aux utilisations "classiques" !

     Commençons par écouter l'extrait senza sordino (sans sourdine), tel que le jouerait un altiste si rien n'était précisé sur la partition.

 

 

 

 




     La sourdine tourte est la plus courante, c'est celle que l'on croise le plus souvent dans l'orchestre. La sourdine tourte est posée entre la deuxième et la troisième corde lorsqu'elle n'est pas utilisée. Pour passer con sord. il suffit de la faire glisser le long de ces cordes et de l'accrocher au chevalet, ce qui est très rapide.

     Elle est en plastique, avec optionnellement un aimant en son centre qui l'alourdit et lui permet de vernir se caler contre un autre aimant qui peut être fixé sur le cordier (le deuxième aimant est bien visible sur cette photo).



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


     La sourdine à trois pointes en caoutchouc est plus traditionnellement utilisée en musique de chambre ou à la maison (elle est parfois appelée sourdine d'hôtel car elle permet de répéter sans déranger les voisins). Posée sur le pupitre, il faut compter 3 secondes pour la mettre ou l'enlever sans se précipiter.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


     La sourdine à trois pointes existe aussi dans une version avec un plomb qui l'alourdit considérablement. Elle est presque uniquement utilisée pour répéter de façon silencieuse... mais comme les autres sourdines... utilisez-la de façon inattendue !



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


     Toujours avec la sourdine à trois pointes avec plomb, mais dans la nuance forte.
 

 

 

 



     La sourdine Heifetz, en plastique et beaucoup moins lourde, permet d'avoir une légère différence de timbre tout en conservant une intensité importante, ce qui en fait une sourdine adaptée pour jouer en soliste avec un orchestre.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


     La sourdine Roth Sihon peut être un peu difficile à installer les premières fois, mais c'est celle qui permet de passer le plus rapidement possible de con sord. à senza sord. et

inversement : il suffit de la faire glisser le long des cordes sans même avoir à l'accrocher au chevalet.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


     Enfin, la solution de secours... ou peut-être le timbre exact que vous recherchez !

 

 

Si nous prenons l'exemple du fa de la clé de fa, il peut-être joué :

  • sans valve sur la 1ère position de l'harmonique de rang 3 - premier choix

  • sans valve sur la 6ème position de l'harmonique de rang 4

  • avec valve sur la 1ère position de l'harmonique de rang 4

  • avec valve sur la 5ème position de l'harmonique de rang 5

     À moins d'y être contraint pour des raisons techniques, le tromboniste jouera sans la valve et sur la position la plus courte.

 

Le trombone basse

 

     Passons maintenant au trombone basse. Cet instrument dispose de deux valves, qui peuvent être enclenchées séparément ou simultanément. Le trombone basse dispose donc de quatre possibilités d'accord !

  • Il est par défaut accordé en si bémol et sa coulisse lui permet de descendre d'une quarte augmentée jusqu'au mi

  • La première valve le transpose d'une quarte vers le bas. Il est accordé en fa et la coulisse lui permet de descendre d'une quarte juste jusqu'au do

  • La seconde valve le transpose d'une tierce vers le bas, en fa#, l'action de la coulisse est toujours d'une quarte et lui permet de descendre jusqu'au do#

  • Si les deux valves sont enclenchées simultanément, le trombone est transposé d'une sixte vers le bas, en , et l'action de la coulisse est limitée à une tierce majeure, ce qui lui permet d'atteindre le si

     Voici les possibilités du trombone basse en fonction des valves, notes pédales incluses, avec pour chaque harmonique la note en première position au dessus de la position la plus grave.

 

Le glissando au trombone

et au trombone basse


     Un glissando au trombone se fait suivant la coulisse pour un rang d'harmonique et une position de valve figée.

     Voici donc les plages maximales de glissando du trombone basse en fonction des valves. Les possibilités du trombone simple sont limitées à la première ligne, et celles du trombone complet aux deux premières.

​​​​​​​​​​​​​​

      Parce qu'au moment d'orchestrer il y a suffisamment d'autres paramètres à régler, voici un fichier pdf recensant l'ensemble des possibilités de glissandos réalisables au trombone simple, au trombone complet et au trombone basse.

     Ces possibilités sont classées par tailles d'intervalle puis dans l'ordre ascendant, avec une indication à chaque fois que le glissando nécessite l'utilisation de valves en précisant lesquelles.

- télécharger les tablatures complètes au format pdf -

Merci à Sylvain DELVAUX, trombone basse à l'Orchestre National d'Île de France

et professeur au CRR de Paris